En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Vous trouverez ci-dessous le message adressé par mail aux établissements couverts par l'accord OETH le 21 février 2017.


Madame, monsieur,

Par un appel d’offres élaboré en fin d’année 2016 et suite aux décisions de l’État, l’Agefiph a donné la possibilité aux entreprises sous accord de bénéficier des services des Sameth (Services d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés). L’accord OETH est concerné par cette disposition, au même titre que les autres accords.

Depuis de nombreuses années, l’accord OETH délivre des actions de conseil et d’accompagnement qui intègrent notamment le financement de prestations de maintien dans l’emploi. Ainsi, l’ouverture des services des Sameth constitue pour vous une opportunité pertinente de travailler avec un acteur local. Il est cependant nécessaire que les actions mises en place par les Sameth soient cohérentes avec les actions mises en place par OETH.

Malheureusement, les délais trop courts ne nous ont pas permis de travailler avec l’Agefiph et les Sameth sur la construction de cette cohérence. Afin de pallier cela, nous avons pris contact avec l’Agefiph et plusieurs Sameth dans le but de nous accorder sur le fait que l’Agefiph et les Sameth eux-mêmes vont inciter les Sameth à prendre contact avec OETH lorsqu’ils auront été contactés par un établissement de l’accord.

Pour faciliter les échanges, OETH vous demande de prendre contact avec ses services si vous êtes sollicité par un Sameth ou un médecin du travail.

Durant le premier semestre 2017, OETH va mener avec quelques Sameth une observation des bonnes pratiques de terrain afin de construire un processus de coopération efficient entre OETH et ces organismes de maintien dans l’emploi. L’objectif est également de préparer 2018. En effet, même si, à ce jour, rien n’a été décidé en termes de méthodes et d’objectifs, OETH veut être prête à intégrer les actions des Sameth dans son offre de services aux établissements.

Une coopération est également envisagée avec l’Agefiph afin qu’OETH exprime les besoins des établissements couverts par l’accord. Ainsi, les prestations prévues par l’appel d’offres 2018 seront adaptées aux demandes des établissements.

Cette période 2017 peut présenter des zones floues. OETH est à votre service. N’hésitez pas à prendre contact avec nous au 01 40 60 58 58 ou via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour toutes questions que vous pourriez vous poser sur ce thème.

Dans la perspective de poursuivre une coopération fructueuse avec vous afin que l’emploi des personnes en situation de handicap soit perçu comme une opportunité d’évolution des entreprises, Je vous prie d’agréer, madame, monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Olivier Legendre, directeur d’OETH

Conformément aux objectifs de l’accord visant à favoriser l’emploi et l’intégration des personnes en situation de handicap au sein de notre branche, OETH a développé avec UNAFORIS (réseau national des acteurs de formation et de recherche en intervention sociale), une offre de formation préparatoire aux métiers du social et du médico-social.

Développé suite à une expérimentation régionale réussie en Languedoc-Roussillon en partenariat avec l’IRFFD-IFOCAS (IRTS) de Montpellier, le dispoitif OASIS Handicap propose au travers d’actions de positionnement, de remise à niveau, de remobilisation, d’approche métiers et de pré qualification, de soutenir et valider les compétences nécessaires à l’entrée dans une formation qualifiante, en vue de l’obtention d’un titre ou d’un diplôme professionnel.

Le dispositif comprend 210 heures d’accompagnement et de formation théorique et 210 heures de stages professionnels qui pourront être réalisés dans des établissements relevant de l’accord OETH.

C'est dans ce cadre qu'OETH organise 3 rencontres destinées à vous présenter :

  • le bilan de l’action OASIS en 2016
  • les profils des stagiaires qui viennent d’être sélectionnés sur le dispositif 2017
  • les actualités d’OETH

Ces réunions auront lieu le :

17/01/2017 à Toulouse
31/01/2017 à Rouen
03/02/2017 à Montpellier

Si vous êtes intéressé(e) et que vous n'avez pas reçu l'invitation, n’hésitez pas à contacter Marie Maas, conseillère OETH par téléphone au 01 40 60 58 58 ou par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Recruter avec OASIS Handicap

 

L’Agefiph vous a adressé un courrier relatif à la Déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés 2016.

Mais en tant qu’adhérent à la Fehap, à Nexem ou établissement Croix-Rouge française, vous relevez de l’accord de branche OETH et non de l’Agefiph.

Etapes, délais... retrouvez toutes les informations necessaires pour remplir votre DOETH sur votre espace Employeur ou en cliquant ici.

Le comité exécutif de l’association de préfiguration Fegapei-Syneas a décidé sur la base des travaux d’un groupe de travail mis en place durant l'année 2016, que Nexem sera adhérent, dès le 1er janvier 2017, à l’accord relatif à l’OETH.

"Cette décision politique marque la volonté de la nouvelle organisation professionnelle d’employeurs associatifs de s’engager dans une politique volontaire et dynamique en matière d’emploi des travailleurs handicapés." note le Syneas dans la communication faite à ses établissements.

OETH se félicite de ce choix, gage de confiance et d'efficacité. Il marque l'avancée d'OETH sur le champ de l'économie sociale et solidaire.

OETH accueillera  donc 2 821 nouveaux établissements et 120 000 salariés de plus. "Nous les accueillerons avec joie pour partager avec eux notre expertise et les accompagner comme nous le faisons avec la Croix-Rouge française et le Fehap" assure Monsieur Moscovitch, président d'OETH.

Plus d'informations sur Nexem : http://www.nexem.fr

Quatre trophées ont été remis pour récompenser les actions des établissements dans le cadre de la politque d'emploi des travailleurs handicapés. Les Trophées ont été remis le 23 novembre 2016 à Paris à l'issue de la 3ème journée nationale du réseau des référents handicap.

Trophée de l’insertion

Le trophée est remis cette année à l’Union Soins et Services d’Ile-de-France (fondation hospitalière Sainte-Marie). Le jury a souhaité récompenser une association qui a misé sur une véritable politique d’insertion des travailleurs handicapés avec par exemple la mise en place de procédures au moment de la dépose d’une offre d’emploi, avec un affichage claire pour mettre en avant leur souhait de non-discrimination y compris sur le handicap.

"Notre politique a été développée dès 2011 et ce prix couronne le travail accompli depuis. Nous avons multiplié des actions auprès des centres de réadaptation professionnelle pour accueillir des stagiaires et nous identifions toutes les structures susceptibles de nous adresser des stagiaires." Myriam Kokx, directrice des Ressources Humaines.

© Elodie Ratsimbazafy

Trophée de la sensibilisation au handicap

Le trophée est remis à l’Hôpital Villiers Saint-Denis, sa référente handicap, Aurélie Siconolfi, et son directeur des Ressources Humaines, Stéphane Faivre.

"Nous représentons un établissement de 580 salariés. J'ai été nommé référent handicap en 2013 et nous avons mis en place en 2014 une politique Handicap Santé qui consistait à répondre aux 4 enjeux suivants : la prévention,
la sensibilisation et l’insertion, le maintien dans l’emploi et les partenariats.
Nous avons souhaité mettre en place une démarche quelque peu atypique par rapport à de simples réunions d’information et de sensibilisation avec le personnel, l’encadrement et les instances représentatives du personnel. La réalisation d’un film sur les situations de handicap a permis de montrer des situations concrètes. Nous avons créé ce film avec des salariés de l’établissement et avec des acteurs professionnels afin de dédramatiser les situations de handicap. Nous avons également mis en place au mois d'octobre une semaine de sensibilisation des salariés. Nous avons  fait appel à une troupe de théâtre qui a sensibilisé les salariés par le biais de saynètes lors de leurs pauses-déjeunes. Nous avons aussi proposé un parcours sensoriel permettant de se placer en situation de handicap. Nous nous sommes appuyés sur le kit OETH qui est un outil extraordinaire.

Puis nous avons, dans un second temps, mis en place une table ronde et avons invité des salariés à venir discuter de leur situation. Un sportif de haut niveau a d’ailleurs participé à notre table ronde. L’objectif suivant consiste à intervenir au plus près des équipes".  Aurélie Siconolfi, référente handicap.

© Elodie Ratsimbazafy

Trophée du maintien dans l’emploi

Le trophée est remis à l’équipe de l’Hôpital Camille Miret de Leyme. Le jury a souhaité récompenser une politique construite en harmonie avec les instances représentatives du personnel et une politique essentiellement construite autour de l’anticipation et qui s’est donné les moyens de son ambition, notamment avec la création d’un poste d’infirmière du travail.

"Je représente l’institut Camille Miret qui regroupe plus de 15 établissements. Je suis arrivée en 2014. Tous les mois, j'ai dû licencier des personnels pour inaptitude. J’ai parlé de cette situation autour de moi et me suis rendue compte que les directeurs d’établissements et les chefs d’établissement ainsi que les salariés se sentaient tous concernés par ce phénomène. Il nous manquait un intervenant sur le terrain : malgré un contexte d’économies, nous avons créé le poste d’infirmier du travail. Nous avons été grandement aidés par OETH. Nous ne voulions plus procéder à des licenciements pour inaptitude. Nous avons aussi créé une commission paritaire Santé au travail qui rassemble des élus, des directeurs d’établissement, des directeurs du siège, des chefs de services et des travailleurs en situation de handicap. Nous avons évité depuis un an 12 licenciements grâce à des reclassements."

© Elodie Ratsimbazafy

Prix du jury

Le trophée est attribué à Roselyne Bausch, référente handicap de la Maison de retraite Bas-Château d’Essey-lès-Nancy.

"Notre action a été menée dans 2 établissements située dans l’agglomération de Nancy. J'ai été formée en 2014 pour prendre en charge les fonctions de référent handicap. J'ai reçu la prime de 2 000 euros pour la première fois en 2015 et j'ai souhaité l’utiliser pour organiser une journée autour du thème du bien-être. J'ai fait venir une sophrologue, un docteur en sciences de la relaxation et une bio-esthéticienne. L’objectif consistait à créer un lien avec les salariés des établissements et à les sensibiliser à l’importance de prendre soin d’eux et d’être à l’écoute de soi. Cette journée du bien-être s’est tenue au mois de juin. Nous avons organisé un renfort d’équipes, à savoir que les salariés pouvaient être détachés de leur travail. Cette journée a été un réel succès. Un second projet suivra cette première initiative." Roselyne Bosch, référente handicap.

© Elodie Ratsimbazafy

 

Ouverts à l'ensemble des établissements couverts par l'accord OETH, les trophées OETH ont pour objectif de valoriser les actions réalisées par les établissements.

Lors de cet événement quatre prix sont décernés : le prix de l'insertion, celui du maitien dans l'emploi, de la sensibilsation au handicap et enfin le prix du jury.

Les menbres du jury 2016 :
Claire Boudet, référente handicap, Fondation Hopale, Berk sur mer
Karine Fiba, référente handicap, Les Papillons blancs, Roubaix/Tourcoing
Jean-Michel Vermersch, directeur du département insertion professionnelle APAHM (Cap emploi)
 

Référents handicap : retrouvez la synthèse de la journée nationale du réseau des référents handicap sur votre espace réservé

 

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire