En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement du site En savoir plus

J'ai compris

Le 18 mai, Olivier Legendre, directeur de l'OETH a signé aux cotés de 11 autres entreprises la charte « Cancer et Emploi » : améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé au sein des entreprises, mise en place par l'Institut national du cancer (INca).

Élaborée dans le cadre du Club des Entreprises en 2017, cette charte construite autour de quatre axes d’amélioration se décline en onze engagements opérationnels. Elle propose aux entreprises de mettre en place une démarche adaptée pour le maintien et le retour des personnes atteintes d’un cancer.

Au-delà du maintien et du retour à l’emploi, cette démarche d'accompagnement s'inscrit dans un processus plus global d'amélioration de la qualité de vie au travail. Elle souligne plus largement l’intérêt des entreprises pour la santé des salariés et leur bien-être. En effet, la charte énonce des principes en matière de promotion de la santé afin que chacun puisse agir pour diminuer son risque d’être confronté un jour au cancer. Enfin, cette démarche est évolutive. Un bilan des actions ainsi que des échanges au sein du Club des Entreprises, permettent de réfléchir collectivement aux améliorations qui pourraient être apportées.

Pour Olivier Legendre "l'accompagnement des salariés touchés par le cancer et la promotion de la santé sont des enjeux pour toutes les entreprises, quelle que soient leur activité ou leur taille."

Aujourd'hui, ce sont près de 1 200 000 salariés qui sont concernés par les dispositions proposées dans la charte « Cancer et Emploi ». 

Pour plus d'informations

 

 

Haut de page

Inscription à la newsletter

Les champs avec une * sont obligatoire